Douleur à l’aine chez les sportifs

De nombreux sports tel que le hockey, un sport très populaire au Québec, exige une souplesse physique et stabilité musculaire importante en raison des impacts fréquents et de la rapidité des mouvements demandés. Cela représente plus 90% des causes de blessures. Par contre, certaines problématiques se développent  plus graduellement dont la douleurs à l’aine.

Ce sport nécessite un mouvement de patinage par poussée (changement de direction, départ puissant, propulsion de la jambe sur le coté avec force et maintien de l’équilibre sur l’avant jambe lors de la phase de glissage). La vitesse et la puissance de chaque coup de patin apportant un stress mécanique des muscles adducteurs de la cuisse à la hanche et provoquant des contractures, spasmes et micro-déchirures.

La douleur a l’aine présente un schéma de douleur très invalidant loaine2rs de la marche prolongée. Les symptômes se manifestent sous forme d’une contracture lancinante et persistance, une perte de mobilité globale de la hanche et de la symphyse pubienne et une perte de force le plus souvent lors de la montée d’escaliers. Certaine personne peuvent même ressentir voir entendre un craquement douloureux à l’intérieur de leur articulation. 

Le développement d’une bonne stabilité lombaire est primordial afin d’éviter une surcharge de la musculature sur les articulations du bassin. La région de l’aine est composée d’un réseau complexe de tendons, ligaments et vaisseaux, pouvant être à la source de la douleur et de l’inflammation.

De plus, il est nécessaire de favoriser une bonne hygiène musculaire par la massothérapie en profondeur. Cette dernière permet de favoriser le relâchement myofascial afin de freiner la traction musculaire sur les os du bassin, éviter les frictions ligamentaire et tendineuse, éliminer l’inflammation et la compression des vaisseaux. Cela est primordial si vous voulez pratiquer votre sport longtemps et prévenir les micro-déchirures et douleurs chroniques.

Enfin, la douleur à l’aine ne touche pas seulement les sportifs, le changement du centre de gravite en fin de grossesse ou un accouchement difficile, un choc direct sur la symphyse pubienne, un problème posture etc peuvent toute être des cause de ce déséquilibre douloureux. La douleur à l’aine peut apporter plusieurs complication notamment un cisaillement et une perte de force du membre atteint. Ainsi, il reste important de consulter en cas de douleur persistante afin d’en éliminer la cause et prévenir les pathologie et dégénérescence sur le long terme.

Enfin, voici un lien intéressant que vous pouvez consulter à ce sujet;

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/7158-douleur-a-l-aine15

Pour toutes informations ou conseils….n’hésitez pas c’est pour votre santé!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.