Syndrome des ovaires polykystiques

Les bienfaits de la médecine douce s’étendent au delà de la classique tendinite et de la détente. Parlons du syndrome des ovaires polykystiques, touchant plus de 7% de la population féminine.

En premier lieu, ce syndrome se caractérise par un déséquilibre hormonal important perturbant l’ovulation. Au lieu de libérertexte_alt_jlestv00096_gr1un ovule mature, le corps libère une poche de liquide nommée kystes. Les chaines de kystes s’accumulent dans les ovaires et augmentent de volume ce qui provoque d’importante douleur dans le milieu et le bas du dos. Des infections pelviennes, des troubles intestinaux, des menstruations souvent  irrégulières et excessivement abondante, en plus d’être extrêmement douloureuse, peuvent durer 12 à 18 jours en raison de l’inflammation et du déséquilibre ovarien. 

blood cell types
blood cell types

Par ailleurs, une syndrome des ovaires polykystiques mal con
trôlé, soit en raison d’une intolérance aux hormones synthétiques ou de la résistance à l’insuline, peut apporter de graves conséquences sur la santé.  Il peut provoquer une prise de poids rapide, voir l’obésité, diabète, syndrome dépressif,  migraines, troubles digestifs multiples etc. En effet, les hormones sont la pour réguler tout le corps humain, elles touchent donc tous les systèmes.  L’aménorrhée prédispose, à long terme, aux cancers de l’endomètre et des ovaires, troubles cardiaques (hypertension excessive etc.) en plus d’apporter, pour certaines personnes, des troubles de la conception.

Pour la plupart, c’est une condition acquise à la naissance, apparaissant à l’arrivé de la puberté, qui commence très jeune (9 a 12 ans) et sera diagnostiqué en début vingtaine ou lors d’essai de grossesse. Pour d’autres, il apparaît à l’âge adulte suite à une mauvais hygiène de vie sédentarité, malnutrition et obésité comparable au tableau clinique du diabète de type 2.

 

Quelles sont vos options pour améliorer votre qualité de vie, réguler vos hormones et prévenir les risques associés? Malheureusement, dans la plupart des cas, la médecine n’a pas d’autres solutions pour les gens atteint de cette pathologie, outre l’hystérectomie complète, souvent à partir de 35 ans selon les critères d’admission ou la pilule contraceptive qui ne fait pas pour tous malheureusement.

Par ailleurs,  l’activité physique à haute intensité tel que la natation est un excellent moyen pour favoriser la circulation des hormones, la gestion du poids et la régularité des cycles. Voici d’autres options connues jusqu’à maintenant et leur effets potentiels.  

Massothérapie spécialisée en profondeur : Elle permet de diminuer l’inflammation, faciliter la circulation des hormones, diminuer les douleurs et courbatures reliées de la charnière dorsaux-lombaire et sacro-iliaque, augmenter la mobilité du bassin, améliorer le transit intestinal et la digestion, diminuer les migraines etc. En plus d’apporter un relâchement du stress et de l’anxiété (action musculaire, articulaire, psychologique et circulatoire).

Acupuncture : En plus de faciliter la circulation des hormones, elle permet de réguler les cycles et favoriser des ovulations complètes, donc il n’y a pas d’accumulation de kystes. Elle diminue l’inflammation, favorise le sommeil récupérateur, diminue l’anxiété, diminue les douleurs et l’abondance des menstruations. Pour certaine, aux prise avec des troubles de fertilité, il favorise même la conception de manière naturelle et l’aboutissement d’une grossesse à terme.

Ostéopathie : Certaines mobilisations et techniques permettent de libérer des tensions et blocages afin d’améliorer la vascularisation des ovaires et de l’utérus.

 Chiropractie : Ils exercent diverses ajustements vertébraux pour restaurer la physiologie normale de la colonne vertébrale afin d’améliorer le flux d’impulsions pour rétablir la stabilité hormonale.

Naturopathie : Certains produits naturels comme la crème progestative permet de soulager les SPM, pris en continue comme contraceptif ou faciliter la mise en place de cycle un peu plus régulier.

Enfin, voici un lien informatif interessant; http://www.cwhn.ca/fr/node/40863

Pour toutes questions ou conseils santé que vous avez adoptez afin de faciliter la gestion de votre condition, n’hésitez pas à le partagez car cela peut aider quelqu’un d’autre pris avec la même conditions que vous.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.